suspendue

26 01 2010

Tu es stupide, isolante, clinique 

Tes désirs d’ado, supercherie 

Véritable bulle au gouts , amer 

La Misère de l’âme 

 

La jouissance simpliste 

Etrange, contamination de l’âme    

Nous y allons quoi qu’il en soit 

Au vide, au vide absolu 

 

La solitude, nue et biologique 

L’angoisse intense, chimique 

Le rire facile , vomi 

L’insoutenable perte de soi 

Tes mouvements sont fous 

 

Les aiguilles transpercent le bruit 

Le chaud, le vide le sans intérêt 

Ferme els yeux , ses le moment de souffrir 

 

Combien de fois je me haie 

Le ciel est rouge, le ciel n’existe plus 

Ma sueur, mon corps pétri 

Isole toi, tais toi .. ils sont tous partis 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Trapeze volubile |
L'UNIVERS D'UN ILLUSTRATEUR... |
Paradis sur terre |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Le Totem de l'Indien
| becassinesb
| dessinpeintureamandine